Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 décembre 2014 1 01 /12 /décembre /2014 18:12

Salut à tous et bienvenue,




Ici , vous etes sur le blog d'un fou de peche au leurre !!
Je m'appelle Tomy Journaux, Breveté Capitaine 200, Sponso Daiwa.


Ce blog a été créé pour faire partager le maximum de chose en rapport avec la pêche. Vous pourrez donc découvrir dans les différentes rubriques des test matériel, des articles techniques et les reports des différentes session pêche.
Pêcheur en eau douce et en mer, le matériel et les techniques sont testés sur différents poissons ( bar , maigre, black bass, brochet, perche....) de manière à avoir un point de vue le plus objectif et global possible.
 
N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés!


Mes vidéos :


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by blackbass17 - dans Sessions
commenter cet article
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 18:11

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour notre dernière session avant la pause printanière, les fishs de l'archipel n'ont pas répondu présents, en nombre importants, aux sollicitations pourtant insistantes de nos hôtes de l'Ile de Beauté. Ils étaient six, trois par bateaux, des équipes composées de Marco, François et FX d'une part, et de César, Eddy et Jean Pierre d'autre part.

Alors que les semaines précédentes, la zone regorgeait de vie, il nous a semblé que l'océan pacifique s'était soudain comme endormie, comme tapie dans la langueur de l'été équatoriale qui s'annonce...

Pour autant si les prises n'ont pas été très nombreuses, des poissons d'exception ont été capturés.

Jugez en par vous même.

Mullet Snapper de 50 lbs pour Eddy, potantiel all tackle record du monde. CHAMPION DU MONDE EDMOND.

Coq de 35 kg pour François, record du camp sur la saison.

 

 

Coq de 28 kg pour César.

 

Carpe de 23 kg pour Jean-Pierre.

 

 

Sériole de 25kg pour François Xavier.

 

 

Et la même pour Eddy

 

Et pour notre dompteur de requins, Marco alias Sharkman, un bulldog de 80kg et un taureau estimé à 130 kg, au popper s'il vous plaît.

 

 

Des combats d'antologie.

Les poissons capturés cette semaine étaient d'une très grande combativité, en particulier les coqs et les sérioles qui chosent très rares n'hésitaient pas à aller à la roche pour abréger victorieusement les combats.

Et comme toujours, lorsque le poisson est difficile énormément de décrochés.

Au total sur le séjour et sur les deux bateaux 25 coqs montés à bord, 8 sérioles, 6 dientons, deux sharks et les habituelles carangues jaunes de l'archipel.

Merci à vous, Messieurs, pour votre combativité, la bonne humeur quotidienne, le fromage Corse et la saucisse de Murano.

Pace i Salude.

Repost 0
Published by blackbass17 - dans Sessions
commenter cet article
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 01:21

Nous vivons actuellement une année vraiment EXCEPTIONNELLE.  

Ce n'est pas l'équipe de Bretons qui viennent de repartir qui vous diront le contraire. Des peintres, oui peut être, mais pas manchots pour autant cannes à la main... EXCEPTIONNEL je vous dis. D'une part pour les conditions météo : Pascals (ils sont deux), Lilian, Frédo et Papi auront eu la chance de connaître en 12h00 une renverse complète de régime météo avec les conséquences halieutiques qui en résultent. Les deux premières journées, eau froide (20°) chargée en planctons, kyrielles de boules de sardines et profusion de vie dans l'archipel. Résultats des courses, des scores incroyables à 109 poissons jour à deux pêcheurs uniquement aux leurres de surface.

     

  Pascal nous a explosé le record de la carangue hippos avec ce poisson de 17 kgs, chapeau Maestro!

 

  Une des 59 carangues du jour pour Lilian. C'est un costaud et pourtant il en avait plein les bras!!!

     

Parmis les carangues se trouvaient aussi quelques coqs. D'autre part, pour le nombre et la diversité des prises réalisées sur le séjour. Une pisciculture de carangues en tous genres (jaunes, bleues, pompano, gros yeux) et de lutjans koy, sur des chasses en surface de la taille de 5 terrains de football...  Nos footeux se sont même arrêtés de pêcher pour filmer et profiter de ce spectacle grandiose offert par Mère Nature.

 


  Puis dans la nuit du troisième jour tout a basculé... Le vent est remonté au Sud et en12h00 l'eau est passée de 20 à 29° dans l'archipel, c'est la température habituelle de cette région du Pacifique, et d'une teinte bleueeeeeee, genre grand bleueeeeeee. Le grand spectacle pouvait commencer... Ames sensibles s'abstenir...les 100 lbs sont sorties des fourreaux. Nos Bretons se sont fait défoncer mais ont aussi défoncé les grosses dientons de l'archipel. En cinq jours de pêche, et c'est le record du lodge 31 dientons entre 16 et 28 kg sont montées à bord, sans parler des innombrables décrochés, très fréquents avec des freins réglés à 16 kg, et des casses monumentales sur les poissons dépassant les 30 kg...

 

Poppers cassés en deux, nous taierons la marque par courtoisie, bas de ligne en 300 lbs explosés : une boucherie, mais pas à base de viande de cheval !

   

Vous vouliez plier du carbone, Messieurs, BIENVENUE A LAS PERLAS!!  

Les Dientons étaient folles, mais les Mullets snappers n'étaient pas en reste avec plusieurs specimens autour des 20 kg chassant sur les postes à rouges.

   

     

Les thons jaunes reprennent tout juste le chemin de l'archipel, tout comme les coryphènes!

     

Et puis, il y eu aussi des moments assez étranges. De ceux qu'un guide de pêche croit pourtant ne jamais devoir vivre dans son existence... Comme par exemple cette otholyte de 11 kg (courbine patron, courbine) venue se jeter en surface sur le stick de Pascal, la patte gauche du groupe, pour ensuite nous planter 4 chandelles d'affilé.

Ou encore, Papi explosant au lever du jour un sériole de 22 kg au popper qui le laissera ensuite exsangue pour le reste de la journée.  

 

 

 

Des dalmatiens marxistes, des concours de pompes nocturnes aux issues inattendues par les plus jeunes. Et toujours cette sublime voie lactée des bivouacs du grand sud. Merci Messieurs ! Merci de ce formidable séjour et des souvenirs que nous conserverons de votre passage ici. La French Touch peut être, mais quand les BREIZH ATACK ils attaquent!!   Pour ceux qui veulent retrouver tous les moments forts de notre aventure, vous n'avez qu'à cliquer ICI

 
Repost 0
Published by blackbass17 - dans Sessions
commenter cet article
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 20:17

 

Plus la saison avance et plus la pêche devient miraculeuse sur Las Perlas!! Les courants autour de l'archipel sont toujours aussi froids, oscillant entre 18 et 23 degrés,  mais les poissons sont bien là, et en nombre! Il y a actuellement une majorité de carangues jaunes entre 7 et 13 kilos.

 

 

Quelques carangues bleues et gros yeux tournent avec ces carangues jaunes, autour des boules de sardines. La plus grosse journée de la semaine a comptabilisé 102 poissons avec une majorité de carangues dans ce genre.

 

 

Ce qui n'empêche pas de trouver de belles concentrations d'autres espèces, telles que les carpes oranges ou lesmullets snappers.

   

      Les mullets snappers sont bien moins nombreux qu'ils ont pu l'être mais ils en restent quelques uns autour des carangues, y compris des très gros! Ci dessous deux gros mullets aux alentours des 15 kgs pour Jean claude et Dominique.  

 

Nous sommes même tombés sur un regroupement de poissons coqs, mêlés aux thazards, si bien qu'il y avait près de trois cents coqs autour du bateau à chasser dans les sardines, de la vraie folie! Malheureusement pour nous, ils étaient très difficiles à faire mordre, on n'en a fait que trois, mais il y avait potentiel à en faire 30!

 

   

 

Ca fait du bien de revoir un peu de poissons coqs autour de notre archipel! Les sérioles n'ont pas été très joueuses cette semaine par contre, mise à part une grosse de 23 kilos et quelques petites aux alentours des 7-9 kilos. Elles attendent l'eau plus chaude pour se replacer sur leurs secteurs habituels.

 

         

Et puis comme toujours nous avons eu notre lot de surprise pour la semaine, à commencer par cette tortue trop curieuse de voir quel leurre nous utilisions, s'est piquée sur le triple du flitz.

 

 

Ou encore cette permit qui s'est fait prendre sur un leurre souple au milieu des sardines, une grande première ici, et un vrai bonheur sur canne légère!

 

 

Les sardines sont cernées, elles n'ont plus d'échappatoire!  

 

 

Encore merci à notre équipe vendéenne qui a tout donné sur ce séjour pour réalisé des scores pêche aussi élevés, mais qui a surtout été de très bonne compagnie lors de ce séjour. A refaire au plus vite!  

 

     
Repost 0
Published by blackbass17 - dans Sessions
commenter cet article
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 15:57

Pour retrouver toutes les photos concernant cet article, cliquez ici Vous l’aurez compris, rien qu’en lisant le titre, ce dernier séjour de pêche en compagnie de nos amis Pierrot, Joël et Mathieu a été incroyable. Incroyable d’une part par le nombre de poissons pris, mais aussi par la diversité et la taille des grosses prises.

 

En effet, après une journée difficile le premier jour, nous avons retrouvé les poissons les jours suivants, lors de notre premier bivouac, et ça a été littéralement la Kermesse ! La pêche en ce moment est très différente de d’habitude, à savoir que nous avons toujours à faire aux courants froids (nina) qui a quand même fait baisser la température dans certains secteurs de plus de 10 degrés ! Cette chute de température a ramené de gros bancs de Krill, et avec eux quelques requins baleines qui profitent de l’occasion pour se remplir le ventre.    

Mais les poissons étaient quand même bien actifs cette semaine dans les zones d’eau plus chaude, où il était alors possible de pêcher un nombre incalculable de poissons, toutes espèces confondues sur un même secteur !  

Les mullets snappers qui ont été très présents la semaine passée avaient complètement disparus cette semaine, mis à part un ou deux poissons esseulés.

Même problème pour les poissons coqs, qui ne voulaient rien savoir de nos leurres, alors qu’ils étaient là et en nombre. Par contre, toutes les autres espèces étaient extrêmement réactives au popper. C’est ainsi que nous avons dû pêcher autour de 130 poissons en deux jours, durant le deuxième bivouac, une vraie folie de carangues de toute sorte, carpe rouge et sériole en train de pourchasser nos poppers, sans répis !   Nous avons pris dans la semaine plus de 200 poissons, avec une majorité de carangues hippos, et bigeye, ainsi que de très nombreuses carangues bleues et pompanos. Quelques très belles rouges, dont deux poissons de 27 kilos, pour Pierrot et Mathieu,  sont venues s’inviter à la fête.

Cette semaine a aussi été pour nous l’occasion de tester les inchikus faits maison que nous avons réalisé en début de semaine… Le bilan jusqu’à présent est très positif puisque nous avons attrapé beaucoup de jolis poissons avec ça, dont des espèces qu’ils nous étaient extrêmement rare de capturer.

Une semaine bien remplie en pêche, qui retourne du souffle aux guides et aux pêcheurs pour continuer la saison de ce pas. Pour retrouver toutes les photos concernant cet article, cliquez ici

     
Repost 0
Published by blackbass17 - dans Sessions
commenter cet article
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 17:53

gatun-lake-trip-part-1 3499 (600x445)

Tout le monde connaît forcément le canal du Panama, passage entre l'amérique du sud et du nord, où des dizaines de cargos croisent chaque jour. Ce que vous ne savez sûrement pas par contre, c'est que ce canal passe par un lac appelé le lac Gatun, qui est un lac de barrage artificiel, conçu à l'époque de la construction du canal.

gatun-lake-trip-part-1 3461 (600x444)Ce lac renfermait à l’époque tout un tas d’espèce typique des eaux douces panaméennes, mais un jour, un panaméen a eu la bonne idée d’y lâcher d’autres espèces, dont les cichlas monoculus et pleiozona, plus couramment appelé peacock bass !!!

 

 

 


J’ai toujours été fasciné par ce poisson, depuis mon plus jeune âge, au point que j’en ai eu trois en aquarium quelque temps, mais le pêcher restait un rêve inachevé.

gatun-lake-trip-part-1 3506 (600x450)

Après s’être renseigné sur internet et auprès des contacts que nous avions ici, on a profité de quelques jours de repos, Sarah,  Charles et moi, pour aller tenter notre chance sur le lac.

L’organisation un peu chaotique au début s’est finalement arrangée et nous avons pu sortir deux demi-journées avec un guide local qui connaissait visiblement bien sa zone.


Malheureusement, les paramètres du moment ne nous ont pas aidés pour  la pêche. En effet, l’eau était très sale autour de notre campement, il fallait faire dix bons kilomètres avant d’atteindre une eau un peu plus claire. Ceci était dû au fait que nous sommes actuellement en fin de période de pluie et donc  que l’eau commence tout juste à s’éclaircir. De plus, il semblerait qu’il y ait depuis quelques temps des travaux dans le canal même, ce qui brasse beaucoup les fonds et n’arrange en rien la couleur d’eau.


 Après avoir eu pas mal d'échos sur la pêche là-bas, qui d’après tout le monde, était très simple, presque enfantine, nous partions confiants.  La première demi-journée de pêche s’est plutôt bien passée, avec une 20aine de poissons, mais la pêche ne s’est pas passée du tout comme on s’y attendait. Après avoir commencé aux leurres de surface ( super  spook, z claw et woodchopper), sur des spots magnifiques, et pêché de la sorte 20 minutes, pas une touche, pas un suivi !

gatun-lake-trip-part-1 3459 (600x442)

 


gatun-lake-trip-part-1 3460 (600x450)

On s’est donc décidé à pêcher un peu plus profond. Sarah au poisson nageur, charles et moi au lipless ( td vibration et td salt vibration).

Et là les premiers poissons sont vite montés à bord, de petites tailles d’abord, puis de plus en plus gros, au fur et à mesure que la nuit se rapprochait.

 

 

 

gatun-lake-trip-part-1 3465 (600x450)

C’est accompagné de singes hurleurs, qui faisaient des cris terribles,  que l’on s’enfonçait de plus en plus profond dans les bras morts du lac. On a même dérangé quelques alligators en pleine sieste. Les poissons semblaient assez  rares ou du moins difficiles à faire mordre.



Notre guide nous changea de spot à plusieurs reprise mais toujours pas de regroupement de poissons. A part quelques petits poissons de bordure et un bel oscar au lipless, rien de spécial à signaler.

gatun-lake-trip-part-1 3486 (450x600)

Et puis, sur un ultime spot, banco, un gros regroupement de peacocks, décalé de plusieurs mètres de la bordure. Charles toucha le premier au lipless td salt vibration, le plus beau de la journée, environ 1,5 kilos.

gatun-lake-trip-part-1 3513 (466x600)

 Et ce sera ensuite le festival, on en attrapera une dizaine en 10 minutes, sur 5 mètres de berge. Des poissons calibrés entre 500 grammes et 1 kilo, très sympa à pêcher sur nos petites cannes légères.

gatun-lake-trip-part-1 3511 (600x450)

 

gatun-lake-trip-part-1 3474 (548x600)


Après avoir nettoyé le spot, notre première journée de pêche s’arrêtera là-dessus. On profitera du retour pour admirer les paysages somptueux  de la forêt vierge au coucher du soleil.


gatun-lake-trip-part-1 3517 (600x450)

 

 

Le rendez-vous est pris pour le lendemain matin aux aurores avec notre guide local.

gatun-lake-trip-part-1 3533 (600x450)


Il arriva un peu en retard mais mis des gaz pour rattraper son retard. A peine sorti de l’eau sale que nous voilà en action de pêche. Premier lancer pour charles et déjà un peacock de pendu. Sarah le suit de près avec un ptit snook sur son deuxième lancer. 

 

SNOOK SARAH (431x600)

Le vent est fort et nous sort rapidement de la zone. Deuxième passe, plus rien ! On continue alors notre chemin vers une eau un peu plus claire mais les poissons semblent bien plus calmes que la veille. Rien sur les bordures,  je m’efforce de pêcher plus profond, en parallèle à la berge. Je touche un ptit aimara de la sorte.

 

gatun-lake-trip-part-1 3541 (469x600)

Charles ratera un beau tarpon qui tapera au-dessus du leurre en faisant un remou terrible en surface. Et puis je toucherai coup sur coup deux beaux peacocks, un premier autour du kilo et un second, beaucoup plus gros, autour des 2 kilos, mais qui malheureusement se décrochera sur la fin du combat.

PEACOCK TOMY (479x600)

Et puis ensuite, avec le soleil qui commence à taper, ce sera une longue traversée du désert, avec des poissons très rares et tout petits, rien de bien intéressant.


gatun-lake-trip-part-1 3550 (600x421)


Et puis il sera déjà l’heure de rentrer à la maison, avec une bonne heure de bateau dans les bras du lac, jusqu’au camp.


En tout, nous avons dû faire une petite trentaine de poissons, en deux demi-journées de pêche à trois, et nous avons par contre touché toutes les espèces carnassières du lac.

Ce petit séjour était aussi fait dans le but de tester un peu le potentiel du lac, au niveau de la quantité de poissons, mais aussi de l’intérêt de la pêche et de la beauté du site.


gatun-lake-trip-part-1 3514 (600x382)

 

Ce qu’on peut dire, c’est que ce lac est immense, magnifique et qu’il y a des postes visibles qui peuvent regrouper des poissons à perte de vue. Mais d’après moi, il y a bien mieux à faire que ce que l’on a pu faire, rien qu’en découvrant un peu plus le secteur nord-ouest du lac, où l’eau est normalement beaucoup plus claire, mais aussi en essayant de pêcher beaucoup plus au large, sur des postes préalablement repérés au sondeur. Et puis ça demande à être retenté en fin de saison, vers le mois de mai, quand il n’y aura pas eu de pluie depuis bien longtemps et que le niveau aura bien baissé…. Bref, tout reste à faire dans ce lac, mais ce qui est sûr, c’est que ce lac a un gros potentiel !

 

Donc à bientôt je l’espère pour la suite de nos aventures sur le lac Gatun,

 

                                                                                                     Tomy Journaux

Photos de sarah rousselle, tomy journaux et charles henri canto

 

Repost 0
Published by blackbass17 - dans Sessions
commenter cet article
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 04:39

fin-fevrier-2012--du-gros-monde- 2018 (640x464)

Pour la troisième fois cette saison, c'est durant une journée super ventée qu'un papa mérou est venu bien décidé sur un popper par 10 mètres de profondeur.

EH OUAI, on a remis ca! (600x312)

Chapeau à notre ami Italien qui a bagarré très hard avec pour éviter l'enrochement!

 

Les grosses gt omanaises sont toujours aussi rares, mais aussi toujours aussi grosses,...juste comme ca, sur les trois jours de pêche, 7 poissons au bateau, 105, 110, 128, 129, 130 , et 2 de 132 cm... ca laisse réveur!

 

fin-fevrier-2012--du-gros-monde- 2035 (640x461)

 

50 kg+ pour salso, brésilien. pas mal pour une première GT!!! prise sur coraux dans 20 mètres d'eau

 

fin-fevrier-2012--du-gros-monde- 1976 (640x442)

 

Un beau doublé de la semaine passée pour un client et moi.

 

DSCN2012 (640x480)

 

Pêcher au Nambas orion, ca donne le sourire, pas vrai nicolas?^^

 

P1020615 (640x480)

 

Petite photo de famille, et plouff!

 

P1020607 (640x479)

 

Et enfin, mon ptit favori, speckle snapper, le seul unique pris pour l'instant cette saison, au stickbait FC LABO

 

DSCN0555 (640x480)

 

Les sérioles, contre tout attente, semble revenir doucement, avec quelques petits poissons touchés ici et là, au jig. Le jig a été assez productif ces derniers jours!

P1010146 (640x433)

 

Et puis la pêche légère fait toujours des ravages sur les différentes espèces de snappers, petit mérou, emperor fish,... Tellement amusant sur matos light!

 

combat light daiwa (600x321)

 

Ma pauvre DAIWA Tournament a plié dur ces derniers mois! Mais elle tient bon, plus que deux mois a survivre!

 

red sha'riI (600x451)

 

Red emperor fish, au bucktail jig

 

TOMATO GROUPER (640x434)

 

Mérou de l'ile d'hasik, au bucktail again

 

DAIWA SHARI (640x288)

 

Emperor fish, à la rochelaise, à savoir tête plombée slug go, en dérive,

 

 

A bientot tout le monde, pour de nouvelles news, 

 

a plus 

tomy journaux

Repost 0
Published by blackbass17 - dans Sessions
commenter cet article
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 20:50

Salut tout le monde ,

merou 20 kilosMe revoilà de retour dans ma contrée lointaine, aux gros poissons légendaires.

Je viens de finir ma première semaine de guidage pour ce mois ci et ce qu'on peut dire c'est que ca n'a pas été simple, loin de là!

seriole 20 kgs jig 120 mJ'avais un groupe de trois francais, venu pour en découdre avec les GT et sérioles du coin et ma fois, ca n'a pas été simple mais leurs efforts ont été récompensé finalement.

btt on jiggingJe pense notamment à Didier qui s'est acharné à jigger sur des grands fonds jusquà 150 mètres pour finalement décider quelques très jolies amberjacks!

gt record 70 kilosOu encore à Arnaud, qui a poppé de longues heures dans le vide, avant de finalement décider LA gt du coin, avec un nouveau record au lodge, d'environ 70 kilos, chapeau bas à lui, car tout s'est joué sur un mental d'acier, un matos et des montages irréprochables, et une petite touche de réussite.

relache gt record

On s'est bien sur occuper aussi des espèces secondaires dirons nous en pêche légère, et là le leurre souple et les petits poissons nageurs ont été redoutables sur la plupart des espèces de carangues, bluefin, lugubris, bigeye, et j'en passe!

lugubris trevally au leurre souple

 

La plongée a permis à tout le monde de se ressourcer un peu et de faire une petite pause après les repas du midi. Nous avons vu de nombreux mérous de très grosses tailles, estimé à 60 kgs pour le plus gros, ainsi que des snappers, carangues, poissons perroquets...

GROUPER 2

Sans oublier la plongée improvisée avec papa maman et bébé baleine à bosse… Un souvenir qui restera gravé à jamais dans mon esprit ! 

WHALE

En bref, une première semaine qui démarre plutôt bien, à voir pour la suite maintenant!

 

hi everybody,

grouper1

I'm again in my far country, know for the monster GT    ,

I've just finished my first week of guiding for this month, and what we can say, it's that it was not easy, far of that!!

have been congrated finally.

 I think in first for didier, who was a bit crazy with jigging and has spent so many hours to make his amberjack,  in depth from 80 to 150 meters...And he has caught four nice ones, with 200gr long jig.

I think also for Arnaud, who has popped a couple of hours without nothing, to finally take fhe biggest fish i had ever seen in Oman, about 70 kgs. Good job man, because there was nothing wrong. He had a good tackle, a good rod, a good reel, but also a very good motivation!

 

We have fished a lot in light tackle also, and here, softbait and small harbait were the best for all the small species of trevally like bluefin, lugubris, bigeye, and i forget the rest...

The snorkelling has permised at everybody to take a rest after the lunch. We have seen a lot of grouper, and a lot of very big. I estime the biggest one at 60 kgs... swimming with snappers, trevally, parrotfishes, etc.... So, a first week a bit difficult but with some nice fishes... without to forget the diving with dad, mom and baby whale…a souvenir wich will stay forever in my head!

 I'm waiting for the next trip now!

Tomy

 

 

 

Repost 0
Published by blackbass17 - dans Sessions
commenter cet article
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 18:26

Tout est dans le titre, j'ai en effet terminé ma saison en tant qu'ouvrier mytillicole, qui s'est déroulé de début mai à fin septembre. C'est un métier extrêmement éprouvant et physique, où il ne faut pas avoir peur de se lever tôt et de se salir.... Mais j'en garde une excellente expérience ainsi que de très bons souvenirs...

Mon départ pour Oman, toujours pour Safari World Image est prévu pour le 26 Octobre, ce qui signifie que je suis actuellement en congés (bien mérités) pour environ trois semaines.

La semaine passée, ma première de vacance, s'est déroulée en pleine nature, dans les midi pyrénées, chez mon grand père, qui habite au raz de la garonne, fleuve réputé pour la taille impressionante de ses silures, ainsi que la possibilité de les prendre aux leurres... Je n'avais donc rien emmené d'autre que la canne à silure ( Saltiga GT 86 et saltiga 6000 GT équipé de tresse 100 livres, pour pouvoir jouer les bourrins au maximum...) et une petite canne pour pêcher les courants à la cuiller pour pêcher quelques chevaines.

Les deux premiers jours ont été plus que difficiles, car les silures ne voulaient rien savoir sur les postes habituels, mais les chevesnes répondaient particulièrement bien par contre.

 

En ce qui concerne les jours suivants, j'ai complètement changé de tactique puisque j'allais les chercher directement là où ils étaient, soit au milieu du fleuve dans les bancs d'herbiers à l'abris du courant où ils venaient se reposer...

Cette approche m'a permis de faire 5 silures en deux jours, de respectivement 1m05, 1m30, 1m50, 1m92 et 2m12!

petit silure en plein courant

Le plus petit de la bande,

1m92

Le ''moyen", 1m92  pour un bon 45 kilos

2m12.JPG

2m12, estimé à près de 65 kilos, oui ca devenait vraiment dur à porter!

Les combats étaient d'une violence impressionante, vu les tailles des plus gros poissons et les conditions de capture (touche à deux mètres du scion, herbiers très denses, un mètre de fond, 12 kilos de frein, le tout avec de l'eau au nombril...)  mais le matériel a parfaitement fait son travail sans broncher, et quand j'ai décidé de stopper le plus gros, c'était STOP!

De retour de Garonne, j'ai emmené charlou, un jeune pêcheur plein d'espoir et de motivation à la pêche au black bass. Ca a été comme prévu assez difficile mais il a tout de même réussi à sortir un brochet et deux perches.

peche-mois-octobre-2011-vacance-0972.JPG

Pour moi, ce sera un bass au leurre de surface maison de 42 cm peche-mois-octobre-2011-vacance-0986.JPG

et un autre plus beau dans les 50cm, à la dynagone dans des racines.

peche-mois-octobre-2011-vacance-0976.JPG

 

 

Et puis ce n'est pas tout, je suis aussi allé en mer aujourdhui avec mon père, et je dirais que c'était un peu la cerise sur le gateau puisque après un début de journée difficile à chercher des maigres inexistants, on a trouvé un secteur farci de bonites. On a commencé par les pêcher à la traine, canne en main, et pour ca le TD salt vibration de Daiwa a réellement fait la différence ( sur 6 poissons pris à 6, j'en ai fait 4...)

peche-mois-octobre-2011-vacance-1050.JPG

Elles chassaient parfois tellement près de la surface que j'en ai même fait avec le daiwa minnow suspending.peche-mois-octobre-2011-vacance-1056.JPG

Et puis l'idée nous est venue de les prendre au jig léger sous le bateau.

Les touches étaient nettement moins régulières mais la taille des captures étaient plutôt plus élevées et les combats nettement plus intéressants.

peche-mois-octobre-2011-vacance-1065.JPG

peche-mois-octobre-2011-vacance-1053.JPG

Ca m'a permis de tester un peu plus ma nouvelle canne daiwa tournament 802 hfs, qui est une bombe! Elle lance à des kilomètres, est très douce d'action et extrèmement raisonnante.... Un petit test à venir je pense;)

 

Et puis vous l'aurez compris, SAKURA, c'est fini, je suis maintenant passé chez DAIWA, SAKURA ne répondant plus tout à fait à mes attentes au niveau de l'exotique avant tout... Donc une nouvelle aventure commence et j'en profite pour vous annoncer la création de mon nouveau site... Soyez indulgent, ce n'est que le début et les news seront plus axés exotiques et test produits dessus. Je pense garder mes deux sites de toute manière...

Voici l'adresse: http://tomyjournaux.e-monsite.com 

 

 

Repost 0
Published by blackbass17 - dans Sessions
commenter cet article
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 10:34

Oman-Sindgood-Fishing-0613.jpg

Salut a tous,

tout dabord, pardonnez moi sil vous plait pour les fautes dorthographe et de ponctuation que vous pourrez trouver, mais ecrire avec un clavier arabe, il y a plus simple...

Bilan apres trois semaines aux pays des chameaux et des grosses Gt surtout, Oman Sindgood Fishing est un centre de peche vraiment base sur la recherche des poissons records.

189097 205933262769196 164484723580717 765031 4239739 n

Les clients qui viennent ici font peu de poissons dans leurs semaines finalement mais ils battent souvent leur record de 10-15 kg dun coup...

Jai encore le souvenir du dernier jour de ma premiere semaine, durant lequel nous avons monte a bord 7 GT, avec un poids moyen de 44 kilos....des alevins je vous dis!

190628 205933199435869 164484723580717 765028 3110820 n

Et finalement cette semaine, alors que jencadrais un groupe de trois tres sympathiques francais, nous avons fait tomber le record du centre, et tres franchement en plus! Ca sest deroule sur le deuxieme lancer de la journee, sous une boule de poissons en surface....trois attaques simultanees, un des poissons se decrochent et finalement les deux autres sont hisses a bord, la plus petite en premier, qui faisait deja 52 kilos...rien que ca! puis la deuxieme, qui donnait tout de suite une autre dimension au terme gros poissons....finalement pas pese puisquelle a casse le peson, nous avons pris les mensurations des deux betes. la grosse faisait 11 cm de plus que la premiere, pour 13 cm de tour de taille en plus....une enclume! et a la porter pour la poser sur les genoux du clients, elle avait sans aucun probleme ses 10-15 kilos de plus....ce qui nous amene a des poids completement ahurissants pour cette espece...un poisson autour des 65 kilos (record IGFA a 72 kg).

Oman-Sindgood-Fishing-0626.jpg

 

ce poisson pu finalement, a mon grand bonheur, etre relache en forme et repartir grossir tranquillement...

 

 

A bientot pour la suite des evenements....

Tomy Journaux

Repost 0
Published by blackbass17 - dans Sessions
commenter cet article