Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /



 

Suite à l'invitation chaleureuse d'un ami, nous voila parti sur son parcours ce mercredi après-midi... on arrive après une bonne heure et demi de voiture sur le spot...

 

Il y a un vent à décorner les bœufs, l'eau est crade, ca va pas être simple!

 

Mais on est confiant quand même, on connait le potentiel du secteur et les poissons sont là, il faut juste arriver à les faire bouger maintenant!

 

 

 

On commence à pêcher avec différente technique, mon père en Inched wacky, moi au spinner et Christopher au jig. Après quelques minutes de pêche, Christopher touche son premier Bass qu'il décrochera au bord...un poisson dans les 35 cm...Je passe alors au jig et décide d'aller pêcher une souche un peu plus loin, qui sent bon le poisson! Pas manqué, un black est callé dessous, il me prend mon jig à la tombée mais je le rate. Je relance tout de suite et il reprend, ferrage de bourrin, il est au bout mais seulement il est piqué en bord de gueule...il se décroche une fois de plus, sur une chandelle. Celui ci faisait plutôt dans les 42-44 cm....

 


Tout le monde se met alors à pêcher au jig, car comme prévu, ca semble bien être le leurre du jour ou plutôt le leurre de début de saison...

 

On continue notre périple sur les bordures mais les poissons se font rares, et à part perdre deux jigs en grattant au fin fond des racines, je ne fais rien de bien intéressant...

 

Cest alors qu'on arrive sur une bordure avec une multitude d'arbre à moitié à l'eau, c'est là qu'on va s'amuser!

 

Mais une fois de plus, les touches se font attendre, j'en sortirais quand même un d'une taille très respectable, autour des 45 cm, sur un cobra 27 blanc...

 

Mon père en ratera un autre quelques mètres plus loin, mais n'étant pas un pêcheur de Bass, il n'avait pas du tout l'habitude de ces touches.

 





Après une bonne demi-heure sans touches, nous arrivons à nouveau sur un spot bien encombré d'arbres. A peine le jig à l'eau qu'une première tape bien sèche se propage dans mon bras, je ferre un peu tôt et le poisson relâche le jig, je relance à nouveau, retouche et cette fois ci il est pendu! Seulement voilà, étant pris dans les branches de l'arbre, je le monte en surface et c'est alors que je vois un maousse de 50-55 cm la tête collée à la racine. Je cours dans l'eau pour aller le choper mais un peu trop lent à réagir, je vois surement un nouveau record se décrochait sous mes yeux....Tant pis, j'ai eu ma chance!

 On continue notre chemin et on arrive sur un poste qu'on soupçonne très prometteur, car la berge est abritée du vent, l'eau est plus claire et il y a des racines tout le long.... Les touches se feront pourtant attendre, mais après une bonne demi-heure de prospection, je ressens à nouveau une touche bien sèche dans la canne, je ferre énergiquement et je me rends compte que je suis attelé à un lunker! La berge est super haute et en pente très abrupte, le pépère en bas me fait des chandelles comme un fou.... je descends en vitesse tout en gardant le fil tendu et j'arrive tant bien que mal à le ramener, le voilà mon record! Dès la sortie de l'eau, je l'estime à un peu moins de 55 cm, il en fera finalement 54 après mesure.

 

On le mitraille de photos et on le relâche, il ne demandera pas son reste!
La zone ne donnera plus rien, mis à part un autre bass touché par mon père qui le ratera a cause d'un ferrage un peu mou.
Nous retournerons sur la zone où j'avais touché le premier gros
tout à l'heure, histoire de finir la journée en beauté, et ce sera Christopher qui sera récompensé en prenant son premier bass de la journée, un très joli poisson de 47 cm!

 

Ce sera le seul bass retouché. Christopher fera un brochet sur le chemin du retour au jerkbait.






Il s'en sort très bien dans les dernières minutes de pêche, et revient au score de ce fait.



                                                   @Enjoy Fishing

                                    Tomy journaux

Partager cette page

Repost 0
Published by