Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Profitant des dispos de l'ami Christopher, je le rejoins à la Roche sur yon pour une semaine complète de pêche. Les conditions météo sont bonnes, les poissons semblent actifs, on risque de s'amuser....

Premier jour: mise en jambe à Pescalis

On décide pour notre première journée de partir pêcher à Pescalis, mais arrivé là-bas, la chance ne nous sourit pas: Les bass sont comme disparus des postes, les brochets sont surement tous morts vu le nombre de captures des dernières semaines...Les perches, c'est pas la joie non plus et les sandres, ben pas moyen de pêcher la bonne zone!

On commence donc la journée en cherchant péniblement du poisson au sondeur et les seuls bancs repérés sont sur des zones impêchables (merci les carpistes de balancer à 150 mètres...). On se casse le nez comme il se doit toute la matinée, avec une touche pour moi en verticale au shad et nada pour chris. Mais en fin de journée, on peut enfin aller pêcher la bonne zone et comme par enchantement, les poissons sont là et les touches ne se font pas attendre (quoique...).
Le premier poisson sorti est un brochet d'un bon 65 cm, au shad Gary yamamoto.



S'en suit la capture d'un paquet de perche(tte)s en drop shot sur du petit leurre souple. Christopher en sortira une correcte.



Et puis on trouve enfin le banc de sandre, ou du moins un des bancs de sandre. On fera 5 poissons casiment d'affilé, toujours au shad...



...avec un poisson approchant de très près les 70 cm tout de même.



Alors que tout semblait fini, Christopher testera au shaker 15 cm mahi mahi sur tête football de 40 gr dans 2 mètres d'eau et sortira un sandre d'une 50 aine de centimètres....on aura tout vu!



La journée se terminera là-dessus. Un peu déçu mais bon, on savait bien que ca ne serait pas la frénésie!


Deuxième jour: pêche dans un bouillon de culture...Y a du poisson là dedans?!

On n'a malheureusement que la matinée devant nous mais on décide d'aller pêcher un spot pas trop éloigné. Christopher pêche peu profond, au shad sur tête plombée, tandis que moi je joue plus avec mon nouvel échosondeur qu'autre chose... Il sort d'abord un bass de 38, boosté au poisson chat,


avant de faire un brocheton sur le même spot. Je ne ferais rien malgrès une bonne tape au shad gary. Le pauvre leurre perdra d'ailleur sa caudale à la touche.


"Si ça, ça ne sent pas le poisson!!!"

On fera ensuite une belle bredouille l'après midi, et je sauverais la bredouille de la journée complète avec un magnifique Mugil cephalus... au popper(on apelle ça habituellement mulet mais je trouve que ça anoblit le poisson parce que bon, ca reste juste un poisson qui mange n'importe quoi dans les ports...).




Troisième jour, enfin quelque chose de correct!

Le troisième jour sera avant tout consacré au bricolage diverse, aux courses et autres, mais on a quand même trouver le temps de faire une ptite pêche le soir, à la recherche de gros pépères au leurre souple. Pas de gros pépères, seulement deux sandres pour moi, piqué au shad gary orange jaune pour changer...

Le premier mesurait un poil plus de 60 cm, et le deuxième accusait un bon 73 cm, ce qui fait deux prises de taille très respectable, étant donné que le secteur nous était inconnu jusque là!


Quatrième jour, bis repetita

Bien décidé à reprendre notre revanche sur pescalis, on y retourne, espérant faire mieux que l'autre fois. Seulement cette fois ci, pas un nuage à l'horizon et les spots à sandre sont réellement inaccessible, et ce pour la journée, on ne désespère pas et on part pêcher le plan d'eau des Olivettes. On arrive et surprise, trois bateaux à l'eau, deux float tube aussi, qui pêchent la zone qu'on voulait faire...ca s'annonce pas simple!
Au bout d'une demi heure de ratissage dans le vide, on passe en verticale, histoire de voir et c'est là que Christopher ouvre son compteur, avec un brochet d'environ 75 cm, à la défense spectaculaire!



Malheureusement, à part quelques misérables perches, rien ne bouge. On part donc prématurément histoire d'aller pêcher le sandre comme la veille. Le choix sera judicieux car une nouvelle fois, ce sera deux sandres pour moi, de 62 et 72, toujours au même shad. 



Christopher,un poil déprimé, m'empruntera ma casting pour pêcher un poste bien marqué qu'on n'a pas encore pêché. Deux lancers plus tard,il cognera une grosse perche dans les racines, 43 cm la mémère...au cobra 27 sp jaune.


"Enfin un poisson qui redonne le sourire!"

Dernier jour, profitons du soleil vendéen...
 


Pour ce dernier jour, le rendez-vous est donné avec la team 2berts (excusez moi le jeu de mot les gars). On arrive un peu à la bourre et je vois déjà Julien au combat avec un sandre qui tient le fond comme il faut. Il le monte finalement au float tube, l'estime à 80... , le mesure à 72 cm et le relache,



devant l'air ahuri d'un pêcheur à la tirette qui l'aurait bien mis au four avec des ptites patates...
On se sert la main, décidons de la stratégie et c'est parti pour un secteur plus aval. Malheureusement, pas un poisson de pris, malgrès quelques touches prometteuses en début de pêche.
Le groupe se sépare en deux, je pars avec David pêcher le bass, alors que Julien et Christopher retourne voir les sandres. Le temps n'encourage pas à pêcher le bass, mais ma fois, ils sont là quand même et comme on s'est dit mutuellement: " on n'en fera pas 50 , mais si on en fait, ca sera du gros!"

Pas manqué, première touche pour David, qu'il rate. Il s'accroche dans la racine et c'est moi qui passe ensuite au jig pour voir si il est encore là. Le jig touche à peine l'eau que le fil part de travers, ferrage en puissance avec l'antidote MH et je sors le poisson en force de l'obstacle, évitant ainsi qu'il passe dans les racines! Le matos ne bronche pas et le pépère est très vite remonté, malgrès sa puissance... 48 cm pour ce premier bass, et pas un maigrichon en plus!



Le second poste prometteur sera la planque de quelques grosses perches, que je n'aurais pas le temps de tenter. David en ratera une et le banc partira. A ses dires, c'était de la 45 cm de moyenne... On continue notre route et on arrive sur LE SPOT! Premier lancer en plein milieu des branches, le jig part direct, ferrage surpuissant, le poisson est piqué, il est gros et il se décroche... Deux lancers plus tard, nouvelle touche en pleine eau sous les branches et cette fois ci le ferrage est assuré pour de bon. Le poisson est une fois de plus sorti en marche arriêre à la palme, le seul moyen d'ailleur de les sortir de ces branches. Le combat sera très puissant une fois le poisson en pleine eau et je monterais un second poisson, qu'on estimera à 46 cm direct et qui mesurera en fait 50 cm tout rond...Il était trompeur cela dit, à cause de sa petite gueule!



Décidé à ne pas en rester là, je ferre un dernier poisson mais il sera tellement petit qu'il surfera en surface durant le combat, il ne dépassait pas les 25 cm, c'est sur!
David finira en beauté en cassant de manière honorable un gros bass, à mon avis, au arky 1/4 oz...merci le fluoro 20% en arraché!

On se rentrera ensuite parce que c'est pas qu'il faisait chaud mais presque...




La semaine se finira là dessus et c'est la tête pleine d'image que je rentre à La Rochelle, avec une seule envie, revenir en Vendée le plus vite possible!


                                           @Enjoy fishing...

 

Partager cette page

Repost 0
Published by